Carpes Koi

En Australie, des Carpes Koi géantes en pleine nature !

Vous êtes amateurs de carpes koï ou de poissons rouges ? N'hésitez pas à remballer toutes vos affaires et à entreprendre un voyage en Australie. En effet, dans ce pays, des carpes mutantes ont fait leur apparition. Ces dernières semblent menacer tout l'écosystème aquatique dans le nord-ouest du pays. Ce sont des chercheurs de l'université Murdoch qui sont actuellement en pleine étude de ce phénomène qui constitue une menace pour la plupart et une découverte pour d'autres. Généralement, quand on dit que l'écosystème aquatique est en danger, on parle souvent de la pollution des eaux. Cependant, il y a aussi l'invasion d'espèces auxquels on ne s'attend pas.

Incroyable, mais vrai

En Australie c'est le poisson rouge énorme qui préoccupe les chercheurs. Apparemment il s'agit du facteur principal causant la destruction de cet écosystème plus ou moins équilibré. À première vue, ces poissons ne semblent pourtant pas être dangereux surtout quand on les voit nager tranquillement dans leurs bocaux. Mais une fois relâcher dans la nature, c'est une tout autre histoire. Dans ce genre de milieu, leurs vitesses de croissance sont incroyables. En effet, dans un aquarium votre petit poisson n'atteint que dix centimètres de long tandis qu'en pleine nature, il peut atteindre les 1 mètre voire même plus. Incroyable, mais pourtant vrai ! De nombreux clichés sont même parus sur la toile pour témoigner de cette découverte. Et ce n'est pas tout ! Certains scientifiques affirment même avoir trouvé des carpes koï de 1 mètre de long et pesantes environ dans les huit kilos. Bien qu'en temps habituel, le poisson koï peut peser jusqu'à 60 kilos, ce n'est qu'un début.

Les poissons rouges attaquent

Les poissons koïs sont normalement des poissons pacifiques avec un comportement routinier. Ce sont des poissons ornementaux originaires d'Asie. Grâce à ses nombreuses couleurs, ils peuvent apporter beaucoup de joie dans votre bassin de jardin. Il est donc impossible de penser que nos chouchous pourraient devenir des monstres. Cependant en étant dans la nature, il est fort probable qu'ils adoptent un comportement agressif. Et compte tenu de la taille de ces « bêtes », leur appétit pourrait aussi avoir augmenté. En effet, plus ils deviennent plus grands, plus ils auront faim et puiseront dans les ressources alimentaires des poissons natifs et des écrevisses dans la région. Ces derniers sont alors forcés de co-exister avec ces « sauvages », mais pas que. Ces poissons rouge être exposés à différentes sortes de maladies et de parasites. Ce qui fait d'eux des espèces totalement nuisibles. Et jusqu'à maintenant, impossible de résoudre ce fléau. Ce genre de poisson est naturellement doué en ce qui concerne la survie. En plus, ils se reproduisent à une vitesse éclair. C'est pourquoi il est difficile de les éliminer entièrement. Pour le moment les poissons natifs de la région sont en pleine extinction et ces carpes koï que l'on adore tant gravissent les échelons pour arriver au sommet de la chaîne alimentaire. La seule solution est, actuellement, de sensibiliser les gens et de les informer des conséquences désastreuses que ce problème a causées. Quoi qu'il en soit, les gens pourraient maintenant avoir peur d'élever des carpes dans leur maison.